Nos engagements

Une démarche historique de La Nantaise d’Habitations

Depuis plus de 30 ans, La Nantaise d’Habitations permet à ses locataires d’accéder à la propriété dans des conditions optimales. Nous avons ainsi pu développer un réel savoir-faire dans différents domaines, tels que le choix des programmes à mettre en vente, les relations à développer avec les Collectivités dans ce cadre, le suivi administratif et juridique afférent à ces tâches.

En octobre 2010, une décision stratégique a été adoptée afin d’apporter une nouvelle dimension à la vente et notamment celle d’augmenter considérablement l’objectif des ventes. Aussi, à compter de cette date, il a été décidé d’internaliser la commercialisation.

Depuis cette date, cette activité immobilière n’a cessé d’évoluer avec, d’une part, la création un service dédié et, d’autre part, le développement d’outils de prospection et de communication.

Notre politique de vente a débuté en 1985. Depuis, plus de 1 100 logements ont été vendus, dont plus de 600 depuis 2010.

Une sélection poussée des programmes permettant de créer une véritable mixité au sein des quartiers

Le choix des programmes, au-delà des exigences de la loi SRU, se fait après une étude globale de la résidence.

Dans un premier temps, avec l’aide de notre Plan Stratégique de Patrimoine, des résidences sont identifiées en promouvant un critère de mixité sociale des quartiers sur le territoire de Nantes Métropole.

Dans un second temps, une analyse sociale est réalisée à l’aide des enquêtes d’occupation sociale.

Puis, une réflexion globale est menée par les différentes Directions de La Nantaise d’Habitations permettant ainsi de retenir des groupes qui, sans appauvrir l’offre locative, permettront de dégager des plus-values financières nécessaires au développement.

Ainsi, La Nantaise d’Habitations propose des programmes en vente tant dans des quartiers prioritaires de la politique de la ville (tels que le Breil, la Beaujoire, le Ranzay sur Nantes, le Clos du Tertre sur Saint-Herblain ou encore Rezé Château sur Rezé) que dans des quartiers populaires (tels que le quartier Dalby à Nantes ou encore le quartier de Preux à Saint-Herblain).

Un accompagnement sécurisé pour l’accédant dans son parcours résidentiel

Au-delà de la réglementation, La Nantaise d’Habitations accompagne l’accédant à la propriété dans toutes ses démarches aboutissant à la signature de la vente mais également dans la vie de la copropriété.

Notre partenariat avec Action Logement Service (ALS) permet d’orienter nos futurs acquéreurs vers les services qui les conseilleront dans leur plan de financement avec l’octroi, le cas échéant, des prêts “employeurs” ou encore l’accompagnement avec l’expertise d’ALS dans le courtage.

Des prix de vente permettant une véritable accession sociale dans l’ancien

La moyenne des prix de vente aux occupants sur Nantes Métropole est de 1 540 euros/m².

(Prix moyen sur Nantes : 2 732 €/m² – Sources : données SeLoger septembre 2017)

Les prix de vente ainsi proposés permettent à certains accédants (occupants du logement) d’obtenir un remboursement mensuel de prêt équivalent au montant de la quittance du loyer.

Par ailleurs, concernant la vente aux tiers, la règlementation propre à la vente HLM ne contraint pas l’organisme vendeur dans son choix des acquéreurs. Pour autant, La Nantaise d’Habitations, soucieuse d’offrir une réelle opportunité de vente sociale et de respecter strictement sa mission sociale, s’est toujours imposée des limites en vendant exclusivement à des tiers ne dépassant pas les plafonds de ressources (PLS). Cette disposition évite, en effet, les ventes à des investisseurs.

Des critères sélectifs des candidats au-delà de la réglementation sécurisant la vente

Quelle que soit la qualité de l’accédant (occupant, locataire ou tiers), le montant prévisionnel de l’échéance du prêt ne doit pas dépasser 30 % de taux d’endettement. Ce critère est maintenu et respecté même si un établissement bancaire donne un accord de principe sur un endettement supérieur. Le but est de permettre au candidat de devenir propriétaire dans les meilleures conditions, et bien évidemment, sans se mettre en danger.

Un suivi rigoureux de la vie des copropriétés

Depuis l’origine, ce sont 65 programmes qui ont été mis en vente, dont 48 ont fait l’objet de la création d’une copropriété.

Les immeubles sélectionnés pour être mis en vente sont soigneusement étudiés par nos services techniques afin que tous les travaux importants devant intervenir dans les 8 à 10 ans soient réalisés par anticipation. Cela évite aux nouveaux copropriétaires d’avoir à s’acquitter de charges trop importantes liées à des travaux dans les premières années suivant la vente.

La qualité de vie et le suivi technique des copropriétés ne peuvent être maîtrisés que par un suivi constant de La Nantaise d’Habitations.

Présente à une grande majorité des Assemblées Générales, La Nantaise d’Habitations grâce à son expertise dans la gestion immobilière, travaille en collaboration étroite avec les syndics et conseille les copropriétaires ou les conseils syndicaux qui peuvent être amenés à engager des démarches administratives complexes ou techniques.

La transmission de tous les documents et de toutes les informations nécessaires à un achat tranquillisé

  • L’évaluation de France Domaines
  • Le courrier de la Mairie accordant la mise en vente
  • Le courrier de la Préfecture accordant la mise en vente
  • La liste des travaux réalisés au cours des 5 dernières années sur les parties communes
  • Le cas échéant, la liste des travaux d’amélioration des parties communes et des éléments d’équipements communs qu’il serait souhaitable d’entreprendre
  • Le carnet d’entretien, et le cas échéant, le diagnostic technique global
  • Tous les diagnostics techniques obligatoires (liste ajustable en fonction du bien vendu) : Amiante (parties privatives et communes), Termites (information sur la mérule), Installation électricité et/ou installation gaz,  Diagnostic performance énergétique, Etat des risques naturels, miniers, technologiques, sismiques, et radon, Cartographie aléa – retrait gonflement des argiles, Attestation de mesurage (loi Carrez)
  • La note synthétique délivrée par le syndic (faisant état des charges de copropriété des 2 dernières années)
  • Les 3 derniers procès verbaux d’assemblée générale
  • L’état descriptif de division – règlement de copropriété